Couples infertiles : facteurs de risques chez les hommes

0

Actuellement, le pourcentage des couples qui ont du mal à concevoir un bébé augmente de plus en plus. Les causes peuvent venir des femmes, mais également des hommes. Cependant, bon nombre de ces messieurs ignorent les principaux facteurs qui peuvent influencer leur conception d’enfant.

L’infertilité ne vient pas seulement des femmes

Les hommes ont toujours tendance à penser que la difficulté pour avoir un enfant vient toujours de sa partenaire. Cependant, ça peut arriver un homme infertile. L’infertilité des hommes se manifeste toujours :

  • Soit par une faible qualité du spermatozoïde.
  • Soit par une incapacité à en produire

Les causes qui peuvent résulter à ces problèmes sont nombreuses. Ils peuvent être de source génétique ou de malformation. Donc, l’idée que seules les femmes sont la cause de la difficulté à concevoir est complètement fausse. Certaines études ont montré que près de 50% des cas d’hypofécondités viennent de l’homme.

Ces troubles se manifestent généralement par :

  • L’impuissance de l’homme.
  • Par un trouble érectile
  • Ou une éjaculation précoce

Pourtant, un homme qui présente ces troubles sexuels n’est pas forcément infertile. Seul un professionnel peut diagnostiquer ou non votre incapacité à concevoir un enfant. Après, 6 mois de tentative de procréation infructueuse, le mieux est de consulter un gynécologue.

Les facteurs qui accroissent le pourcentage de l’infertilité chez l’homme

Aucune gent masculine n’est immunisée contre l’infécondité. Elle peut toucher n’importe quel homme, cependant pour certaines personnes les risques sont plus élevés.

  • Une personne qui a subi un traitement comme la chimiothérapie ou radiothérapie peut avoir un taux de stérilité élevé.
  • Un homme travaillant dans des usines et exposé continuellement à une chaleur a également du mal à concevoir
  • Une opération chirurgicale par voie périnéale, ou l’ablation d’un kyste chez un homme peut aboutir à l’infécondité
  • La consommation excessive du tabac de l’alcool et des drogues est les premiers facteurs de risques de la stérilité
  • Certaines maladies qu’on peut ou non prévenir comme l’hypertension, le diabète ou une insuffisance pancréatique
  • Et enfin, le plus redoutable, ce sont les maladies sexuellement transmissibles, des maladies qu’on peut largement éviter en ne couchant qu’avec une seule partenaire.

Comment diagnostiquer une infécondité masculine ?

Normalement, un essai bébé doit aboutir au bout de 6 mois si le couple est fertile. Pourtant, après des essais infructueux au bout de cette période, vous devez consulter un gynécologue. Une consultation pour une infertilité soit toujours se dérouler en couple. Et le médecin procédera à des examens sur l’homme et la femme.

Pour un homme, il s’agit généralement d’un spermogramme pour déterminer le nombre, la mobilité et les anomalies de son spermatozoïde. Effectivement, cet examen est préconisé seulement après une interrogation approfondie faite par un professionnel.

Éventuellement, si vos spermatozoïdes ne présentent aucune anomalie, le médecin peut chercher d’autres facteurs en prescrivant des examens supplémentaires. Il peut demander un bilan hormonal, car un trouble à ce niveau peut causer un dysfonctionnement. Il peut également demander une échographie de votre testicule ou faire une biopsie testiculaire.

Share.

About Author

Leave A Reply