L’hépatite B: Prévention et traitement

0

L’hépatite B est une infection virale qui attaque le foie et peut provoquer des maladies aiguës et chroniques. Le virus est le plus souvent transmis de mère à enfant lors de la naissance et de l’accouchement, ainsi que par contact avec du sang ou d’autres liquides organiques. L’OMS estime qu’en 2015, 257 millions de personnes vivaient avec une infection chronique à l’hépatite B définie comme un antigène de surface de l’hépatite B positif.

En 2015, l’hépatite B a provoqué environ 887 000 décès, principalement dus à la cirrhose et au carcinome hépatocellulaire c’est-à-dire un cancer primitif du foie. L’hépatite B peut être prévenue par des vaccins sûrs, disponibles et efficaces. L’hépatite B est un problème de santé mondial majeur. Il peut provoquer une infection chronique et expose les personnes à un risque élevé de décès par cirrhose et cancer du foie.

Comment confirmer la présence du virus de l’hépatite B ?

Votre médecin vous examinera et recherchera des signes d’atteinte hépatique, tels qu’un jaunissement de la peau ou des douleurs abdominales. Les tests pouvant aider à diagnostiquer l’hépatite B ou ses complications d’abord de faire des tets sanguins. Des analyses de sang peuvent détecter les signes du virus de l’hépatite B dans votre corps et indiquer à votre médecin si c’est aigu ou chronique. Un simple test sanguin peut également déterminer si vous êtes immunisé contre cette maladie.

L’échographie du foie une échographie spéciale appelée élastographie transitoire peut indiquer l’ampleur des dommages au foie. Votre médecin peut vous recommander de faire une biopsie du foie. Votre médecin pourrait prélever un petit échantillon de votre foie à des fins d’analyse (biopsie du foie) afin de détecter les lésions hépatiques. Au cours de ce test, votre médecin insère une fine aiguille dans la peau et dans le foie et prélève un échantillon de tissu pour analyse en laboratoire.

Comment prévenir l’hépatite B ?

Nous vous recommandons de protéger vos plaies avec un équipement médical approprié, même s’il s’agit d’une petite plaie, en particulier en cas d’aspect sanglant. Vous devez utiliser un préservatif pendant les rapports sexuels. Si vous souhaitez un tatouage ou un piercing, assurez-vous que les outils à utiliser sont stérilisés. À titre préventif, la vaccination contre l’hépatite B est indispensable. Les vaccins offrent une protection permanente et efficace à 95% pour prévenir l’infection et pour éviter une hépatite chronique et un cancer du foie dû à une maladie.

Quel traitement pour traiter l’hépatite B ?

Actuellement, il existe certains médicaments pour le traitement de l’hépatite chronique, tels que la lamivudine et l’interféron. Ces traitements permettent de contrôler le virus pour prévenir d’autres dommages au foie. D’autre part, si votre corps s’est débarrassé du virus de l’hépatite B grâce à votre système immunitaire, vous avez l’anticorps pour toujours. L’hépatite B chronique active est traitée uniquement avec des médicaments spécifiques.

Au début de l’hépatite, la phase aiguë, le repos, l’arrêt de certains médicaments, l’arrêt de l’alcool et un régime alimentaire équilibré sont les seules mesures à prendre. Dans le cas d’hépatite active chronique documentée, c’est-à-dire prouvée par des tests biologiques et / ou une biopsie, le traitement dépend de la description des isotopes qui sont des médicaments inhibant certains mécanismes de réplication du virus. Une autre option consiste à administrer l’interféron: l’interféron alpha 2a ou alpha 2b, souvent associé à un antiviral, la lamivudine est souvent prescrit par le médecin.

Share.

About Author

Leave A Reply