Tabac : le vapotage est-il un bon outil de sevrage ?

0

A en croire les chiffres de l’organisme Santé Publique France, la cigarette électronique est aujourd’hui l’outil d’accompagnement au sevrage privilégié par les Français. Ces dernières années, pas moins de 700.000 de nos compatriotes ont arrêté la cigarette classique grâce au vapotage et les utilisateurs des cigarettes électroniques n’ayant pas totalement arrêté fument en moyenne 10 cigarettes par jour en moins.
Alors que de plus en plus de Français se tournent vers la cigarette électronique pour décrocher de la cigarette traditionnelle, des questions restent en suspens concernant l’efficacité de cette méthode et les dangers pour la santé du vapotage. Plusieurs experts du secteur se sont récemment exprimés sur FranceTVInfos pour donner leur éclairage sur cette question.

Des résultats probants qui font dire à William Lowenstein, docteur addictologue et président de l’association SOS Addictions, que « actuellement, c’est le meilleur produit pour sortir du tabac ». Selon lui, il est indispensable d’améliorer l’image de la vapoteuse pour réduire la consommation de cigarettes et limiter la nocivité du tabac. « Vapotons et améliorons l’image du vapotage », insiste-t-il même.

La cigarette électronique pour arrêter de fumer

Un argument repris partiellement par Olivier Véran, médecin et député La République en Marche (LREM), pour qui « les cigarettiers ne voient pas l’arrivée du vapotage comme une bonne nouvelle. C’est ce qui veut dire que le vapotage est un outil de sevrage, sinon ils ne s’en inquiéteraient pas comme ils le font aujourd’hui ».

A lire aussi : https://www.planetmedica.fr/cigarette-electronique/

Selon la tabacologue Marion Adler, la grande différence entre cigarette classique et cigarette électronique réside dans le fait que « la cigarette électronique ne comporte ni monoxyde de carbone, ni substances cancérigènes, ni particules ». Autant d’éléments nocifs pour la santé émis par le tabac lors de sa combustion. Pour William Lowenstein, « certaines études montrent qu’il y a 95% de réduction des risques » avec le vapotage par rapport à la cigarette traditionnelle.

Le vapotage moins dangereux que le tabac

Si le vapotage est moins nocif que le tabac, et qu’il s’agit d’un outil efficace de sevrage, les spécialistes interrogés par FranceTVInfos soulignent néanmoins qu’il ne s’agit pas d’un produit sans risque et que la cigarette électronique demeure un produit addictif, puisqu’elle libère de la nicotine, un produit non-toxique en soi, mais qui entraine une forte addiction. D’où la volonté des experts de voir le vapotage comme une transition.

A lire aussi : https://www.planetmedica.fr/utiliser-cigarette-electronique/

« C’est une étape mais c’est déjà une réduction des risques », insiste William Lowenstein pour qui le vapotage est clairement un moindre mal. Il souhaiterait d’ailleurs le voir mieux intégré aux politiques de santé publique anti-tabagisme.

Share.

About Author

Leave A Reply