Perte auditive : quelle prothèse auditive choisir ?

0

Bien entendre est un besoin essentiel pour toute personne qui se respecte. Homme ou femme, la surdité ne choisit pas ses victimes au préalable. Jeune, enfant, adulte ou sénior, tout le monde peut être atteint de troubles auditifs légers ou sérieux, d’où la nécessité des appareillages auditifs.

Bien choisir son appareil auditif

Les comparateurs de prothèse auditive permettent de comparer de différents types d’appareillages auditifs dans le but de trouver l’appareil le mieux adapté au cas de chacun. La comparaison prend en compte plusieurs aspects des dispositifs présents. L’esthétisme et le confort sont en première liste. En effet, étant donné que l’appareil devra être porté au quotidien, il serait donc préférable d’en choisir un avec lequel on peut être bien à l’aise. Le visuel ne doit surtout pas être négligé.

Même si on a un modèle en tête, on ne peut pas s’en procurer si on ne possède pas les moyens financiers nécessaires. Le budget est donc un critère important à tenir en compte avant l’achat de son appareil auditif.
La véritable raison de l’achat est de résoudre ses problèmes de surdité. De ce fait, le degré de cette surdité est un critère que l’appareillage doit répondre efficacement.

Les différentes sortes d’appareils auditifs

Il n’est pas toujours évident de savoir choisir son appareillage auditif. Un appareil pourrait par exemple résoudre parfaitement vos problèmes de surdité, mais présente un côté esthétique ne répondant pas à vos goûts. En général, il existe trois types d’appareils auditifs : les contours d’oreilles, les intra-auriculaires et les mini-contours.

Les contours d’oreilles

Les contours d’oreilles sont des appareils qui offrent des solutions de correction auditive plébiscitées. Un appareil se compose d’une coque positionnée en arrière de l’oreille et d’un petit tube le reliant à l’embout auriculaire localisé à l’intérieur du conduit auditif. Les contours d’oreilles sont très appréciés auprès des malentendants étant donné qu’ils s’adaptent à tout type de pertes auditives. Ils s’utilisent aussi facilement.

Les intra-auriculaires

Les intra-auriculaires sont des appareils plus discrets et s’adaptent aux patients en quête d’une solution auditive présentant un aspect esthétique et confortable. Moulés sur mesure, ces appareils se placent directement à l’intérieur du conduit auditif. Malheureusement, ils ne sont pas aux personnes ayant des conduits auditifs étroits ou avec de sérieux problèmes d’auditions.

Les mini-contours

Les mini-contours offrent des solutions d’appareillage plus moderne et s’adaptent surtout aux jeunes personnes malentendantes. Situé derrière l’oreille, son écouteur se relie à un embout simple par la présence d’un conduit souple assez discret.

Faire une comparaison de prix

Avant d’acheter son appareillage auditif, il est essentiel d’établir une comparaison de prix. Le coût moyen d’un appareil s’estime à 1500 €. Les appareils les plus classiques coûtent aux environs de 500 € tandis que les plus sophistiquées peuvent valoir jusqu’à 2000 €. L’assurance maladie de la sécurité sociale rembourse une partie de l’appareillage. En moyenne, elle verse 120 € par appareil. Par ailleurs, de nombreuses mutuelles proposent des remboursements très avantageux en fonction du degré de surdité du patient.

Dans tous les cas, on peut toujours recourir à l’aide et aux conseils d’un audioprothésiste avant de choisir son appareillage auditif.

Share.

About Author

Leave A Reply