Maladie de crohn symptôme : cause symptôme et diagnostic

0

La maladie de Crohn est une maladie inflammatoire chronique ou une irritation qui touche le système digestif ou aussi appelé appareil gastro-intestinal. Cette inflammation peut toucher toute ou un partie du tube digestif, de la bouche à l’anus. Mais la partie la plus généralement affectée est celle se localisant à la partie extrême de l’intestin grêle, à sa réunification avec le côlon, appelé l’iléon.

Le tube digestif est une série d’organes creux qui assemble en un long tube liant la bouche à l’anus. Le mouvement des muscles au niveau du tractus gastro-intestinal, et la libération d’hormones et d’enzymes, permet de digérer les aliments.

Évoluant par poussées entrecoupées de périodes de rémissions et d’accalmie où le patient ne présente aucun signe. Elle touche essentiellement les jeunes, mais peut arriver à tout âge. Ses causes restent mystérieuses. Ses symptômes sont variés mais notamment digestifs comme les diarrhées, les douleurs abdominales…. Un suivi et un traitement adapté permettent aux malades de vivre normalement et de diminuer le risque de complications.

Les causes de la maladie de Crohn

Les causes de la maladie ne sont jusqu’à maintenant clairement pas définies. Une disposition génétique, des facteurs reliés à l’environnement mais aussi une anomalie du système immunitaire pourraient s’avérer être les facteurs des causes. On sait maintenant que le tabagisme semble augmenter de plus les risques de développer la maladie de crohn.

La maladie de Crohn fait partie du groupe des MICI, ou Maladies inflammatoires chroniques et représente avec la rectocolite hémorragique (RCH) une catégorie de maladies dit MICI, Maladies Inflammatoires Chroniques Intestinales. Ces deux maladies progressent considérablement en France, soit plus d’une personne sur 1000.

La maladie de Crohn pourrait aussi résulter d’une réaction immunitaire anormale après un dérèglement du système digestif. Ce dérèglement de la flore intestinale pourrait être dû à des facteurs environnementaux : hygiène excessive, alimentation très sucrés, des infections bactériennes et fongiques…

La maladie de Crohn affecte les hommes et les femmes de façon égale et semble avoir des origines héréditaires. Les malades peuvent avoir un lien biologique, le plus fréquemment un lien de fraternité. Les principales manifestations cliniques sont les douleurs abdominales, une diarrhée chronique avec des glaires et parfois de sang ainsi que d’une fatigue aiguë et d’un amaigrissement. Des symptômes articulaires, cutanés ou oculaires peuvent également être examinés. Une fatigue ainsi qu’un amaigrissement sont des symptômes habituels de la maladie.

Les symptômes de la maladie de Crohn

Maux de ventre, qui traînent malgré l’absence d’infection intestinale, fausses envies de déféquer, des douleurs anales avec saignements en allant à la selle liées à une fissure anale, des douleurs anales et une gonflement du de la zone lié à un abcès du périnée ou un épanchement périnéal attaché à une fistule périnéale.

Plus rarement, on rencontre des manifestations extra-digestives qui attirent l’attention : rhumatismes inflammatoires des articulations ou de la colonne vertébrale, atteinte inflammatoire de l’œil (uvéite), ou encore atteintes dermatologiques

Il arrive parfois que la maladie de Crohn soit découverte de façon imprévue,  par une complication digestive sévère, pouvant arriver prématurément dans la maladie ou après des années d’évolution muette. Chez l’enfant atteint de maladie de Crohn, un tableau d’appendicite peut révéler la maladie.

A lire aussi  : http://www.planetmedica.fr/principales-maladies-psychiatriques/

Share.

About Author

Leave A Reply