Peut-on pratiquer une activité physique pendant sa grossesse ?

Il est effectivement possible de pratiquer des activités physique pendant la grossesse, en s’assurant de respecter certains conseils sur le type d’activité, l’intensité, la durée et la fréquence de l’activité. Les activités physiques principalement recommandées sont les activités d’endurance comme la marche, la natation, le jogging en premier trimestre de grossesse, le vélo d’appartement ou encore d’autres activités musculaires comme l’aquagym.

Ce qu’il faut savoir pour les femmes enceintes pratiquant des activités physiques

L’intensité de l’effort ne doit excéder 70% de la fréquence cardiaque. Pendant l’effort, la future maman ne doit pas ressentir d’essoufflement important et elle doit être capable de maintenir une conversation sans difficulté.

La pratique doit durer trente minutes maximum par jour. Celle-ci doit être divisée en deux séances de 15 minutes pour s’hydrater et de prendre éventuellement une collation. Il est possible de pratiquer une activité physique plusieurs fois par semaine en fonction de l’avancée de la grossesse.

Pratiquer une activité physique durant la grossesse est très bénéfique pour la future mère et le bébé au niveau physiologique et psychologique.

Pour la mère, elle permet de limiter les douleurs au niveau du dos dus à la prise de poids brusque. L’activité physique développe la sensation de bien-être en agissant sur son humeur, son sommeil et la mémoire.

Pour le bébé, les bénéfices se retrouvent sur son développement par une diminution de la masse grasse et du rythme cardiaque de repos. Cela améliore ainsi la tolérance au stress, le développement neurologique mais surtout la viabilité du placenta.

Toutefois, certaines activités sont à éviter, notamment les activités violentes qui vous exposent à une chute ou à un quelconque traumatisme.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *