Comment soigner une tendinite ?

La tendinite est une sensation de brûlure qui se sent généralement dans le coude, le poignet, l’épaule ou le talon. Du faux mouvement en plein gym, des gestes répétitifs du quotidien, la tendinite peut survenir soudainement! Il suffit donc d’un mouvement brusque, d’un déplacement inhabituel ou d’un geste répétitif, et cette douleur violente surgit.

Une tendinite est douloureuse et handicapante. Le traumatisme du tendon, qui attache le muscle à l’articulation, est touché à chaque mouvement, ce qui provoque la douleur.

Si le repos est souvent le traitement recommandé, des solutions naturelles permettent d’avoir moins mal. En fonction de sa localisation : à l’épaule, à la hanche, au coude ou au talon d’Achille, voici comment soigner vite et mieux une tendinite.

Les traitements internes et externes de la tendinite

Pour les traitements externes il faut un repos du membre affecté ; que ce soit l’épaule, le poignet ou le talon, il faut que la partie soit immobilisée quelques jours pour que les mouvements n’affectent plus le tendon blessé. Ainsi, ne faites pas aucune activité susceptible de nuire.

Application du froid pour calmer la tendinite. Le froid ne va pas soigner la tendinite, mais il permet déjà de bien diminuer la douleur grâce à son effet antalgique et vasoconstricteur

Les packs de glace sont parfaits pour réduire l’inflammation. Vous pouvez les alterner avec des compresses chaudes sur la partie touchée. Répétez la geste 5 à 6 fois par jour

L’alèos véra est également un régénérateur efficace pour le soulagement de l’inflammation. Prenez deux ou trois feuilles de la plante, mixez les pour en extraire le jus et mélangez le jus avec un demi-verre d’eau tiède pour en faire une bouillie chaude. Versez le mélange sur une serviette, puis appliquez sur la zone touchée par la tendinite et couvrir d’un bandage.

Pour calmer l’inflammation et la douleur, il est recommandé d’associer de l’huile essentielle de gaulthérie, connue pour ses vertus anti-inflammatoires elle dispose de mêmes composants que l’aspirine, avec l’Huile Essentielle de genévrier ou de romarin, un antalgique, et l’huile essentielle de menthe poivrée pour l’effet froid.

Le romarin a de grandes vertus anti-inflammatoires, et permet de lutter contre les rhumatismes.

Pour le traitement interne utilisez le saule ; il a le même effet que l’aspirine. Prenez deux grammes d’écorce séchée pour en faire un thé avec un verre d’eau. Une tasse par jour est suffisante. Faites attention, ne l’utilisez pas si vous êtes allergique à l’aspirine

Vous pouvez aussi utiliser l’échinacée, c’est un puissant anti-inflammatoire et très efficace pour traiter les blessures des muscles et des tendons. Vous pouvez aussi en faire  en infusion : une cuillerée de plante séchée avec un verre d’eau avec deux tasses par jour.

Préférez les aliments riches en magnésium et silicium car ils sont d’excellentes aides à la régénération des muscles et des tendons, notamment les amandes, le soja, les épinards, les cressons, les asperges, la laitue … Une alimentation acidifiante peut aggraver le problème. En revanche, une alimentation riche en minéraux, aide à la cicatrisation.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *