Comment soigner des hémorroïdes ?

Nombreux sont les personnes qui souffrent des hémorroïdes ne cesse d’augmenter jour après jour. De plus 40% de ces personnes n’osent pas consulter un spécialiste car ils trouvent la situation embarrassante. Les crises des hémorroïdes, sont restées un sujet tabou.

Anodines mais particulièrement douloureuses et gênantes, les crises hémorroïdaires peuvent être causées par plusieurs facteurs comme la chaleur, l’alimentation,…

Tout savoir sur les hémorroïdes douloureuses ?

Contrairement aux idées reçues, les hémorroïdes sont des structures anatomiques normales qui se trouvent dans le canal anal. Elles sont formées de petits coussins vasculaires qui renforcent l’étanchéité de ce canal. Lorsqu’on aperçoit ou sent une thrombose (caillot), une inflammation ou une congestion apparaître dans ces veines, on parle alors de crise hémorroïdaire.

Ce gonflement est dû à un étirement et une rupture des veines à cause de l’augmentation de la quantité du sang dans ces dernières suite à une grande pression exercée sur le rectum.

Les hémorroïdes sont un problème fréquent dans le monde vu qu’elles touchent une grande catégorie de la population mondiale, dont les personnes âgées de plus de 50 ans et les femmes enceintes.

Il existe deux types d’hémorroïdes ; les hémorroïdes externes : qui se trouvent à l’entrée du canal anal et les hémorroïdes internes, invisibles et se forment dans le rectum. La  différence entre ces deux types est la localisation des hémorroïdes. Les symptômes et les méthodes de traitement différents.

Les méthodes de traitement des hémorroïdes externes :

Comme il existe une multitude de méthodes de traitement médicales, et d’interventions chirurgicales ; ces méthodes peuvent présenter de possibilités de complication qui peuvent avoir de mauvaises conséquences sur la santé des patients. Il est toujours conseillé de suivre des méthodes de traitement naturelles qui n’aura aucun effet sur la santé.

Commencez votre traitement par une alimentation saine et variée. C’est le premier pas vers une vie sans hémorroïdes est de contrôler votre alimentation. Boire une quantité suffisante d’eau chaque jour. On recommande de boire au minimum 1,5 litres d’eau par jour, car cela facilite votre transit intestinal et prévient des troubles liés à la constipation. De même, une alimentation riche en fibres dispose les mêmes avantages que de boire d’eau. Les fibres se trouvent dans les légumes, les fruits, ainsi que les céréales complètes.

Les laxatifs, si votre alimentation n’est pas encore saine, il est alors conseillé d’avoir recours aux laxatifs pour faciliter le transit intestinal et faire mollir les selles. Ceci vous aidera à minimiser les efforts et le stress pendant la défécation et réduire le risque d’apparition des hémorroïdes.

Il est bien conseillé d’appliquer des compresses contenant de la glace directement sur la zone affectée pour refroidir la zone anale. Ceci aidera à réduire les enflures grâce à la capacité anesthésiante et vasoconstrictrice de la glace

Si vous souffrez des hémorroïdes externes, il est conseillé de remplacer les papiers hygiéniques par des lingettes. Il faut toujours respecter les règles d’hygiène de la zone anale afin d’éviter toute sorte d’infection.  Aller aux toilettes pour les selles c’est un besoin il est évident ! Mais, vaut mieux fréquenter les toilettes que s’il s’agit d’un besoin urgent. Cela vous aidera à minimiser la pression exercée au cours du passage des selles. Donc essayez de ne plus forcer pendant la défécation.

Si  aucune de ces méthodes n’a fonctionné, il est vraiment nécessaire de consulter un spécialiste.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *