Comment arrêter de fumer et boire de l’alcool durant une grossesse?

0

Nul besoin de rappeler que le tabac et l’alcool nuisent à la santé de la mère et l’enfant qu’elle porte. Ces substances toxiques affaiblissent le système immunitaire de la future maman. Elles sont également matière à perturber la grossesse au point d’entraîner une grossesse extra-utérine ou une fausse couche. Le fœtus risque de développer de l’asthme, de l’otite.

L’alcool et le tabac peuvent même entrainer la mort subite du nourrisson ou des malformations sévères. Comment éviter de fumer et boire pendant la grossesse ?

Cesser de fumer durant la grossesse

Choisir d’arrêter de fumer pendant la grossesse, c’est entretenir son bien-être et prendre soin du bébé qui se développe dans son ventre. Il est même conseillé d’arrêter de fumer au moins 3 mois avant la conception de bébé. Ceci pour que la conception se déroule à merveille et pour mieux préparer son corps pour l’accueil de bébé.

Néanmoins, arrêter de fumer n’est pas une mince affaire. Il ne suffit pas de jeter son paquet de cigarette et son briquet à la poubelle et se dire : « j’arrête définitivement la cigarette ! ». Quand le tabagisme relève d’une addiction, l’individu ressent un manque, une tristesse et une certaine nervosité. Sans assistance ou prise en charge, il peut même sombrer dans la dépression quand il s’obstine à s’interdire de prendre une cigarette.

Pour arrêter de fumer sans trop souffrir pendant la grossesse, il convient de :

  • Se rappeler à chaque fois pourquoi il faut arrêter de fumer : pour le bien-être de son bébé,
  • S’armer de volonté et persévérer,
  • Veillez à se détendre,
  • Mâcher un chewing-gum ou manger des friandises quand l’envie de fumer est intense,
  • Boire régulièrement de l’eau et manger des fruits,
  • Faire une marche matinale de 5 à 10 minutes et respirer l’air pur,Si l’envie de fumer ne s’atténue pas au bout de 10 jours, consultez un médecin. Il peut vous proposer des patchs pour diminuer l’envie de fumer. Le médecin peut également orienter la femme enceinte vers des spécialistes en vue d’un sevrage tabagique adapté : acupuncture, auriculothérapie, hypnose…Le site tabac-info-service.fr et son application sur téléphone mobile peuvent également vous aider à entreprendre un sevrage tabagique durant votre grossesse.

S’interdire de boire de l’alcool durant la grossesse

L’alcoolisme pendant la grossesse concerne environ 23% des femmes enceintes dans l’Hexagone.

L’éthanol présent dans toutes les boissons alcoolisées altère le développement psychomoteur du fœtus. Il empêche le développement du cerveau et de différents organes du corps mais aussi une atteinte du système nerveux central. Pire encore, le bébé, une fois né, risque de développer le Syndrome de l’Alcoolisation Fœtale qui se traduit par un retard cognitif sévère, des modifications faciales et des malformations graves.

Il est donc impératif que vous vous interdisiez l’alcool pendant la grossesse, même à faible dose.

Si vous avez cette tendance à boire et que vous devez arrêter parce que vous êtes enceinte, voici comment faire :

  • Privilégiez le bien-être de votre bébé, son développement et sa santé,
  • Parlez-en à un proche afin qu’il ait au moins quelqu’un pour vous surveiller et vous empêcher de boire même deux doigts d’alcool,
  • Boire régulièrement de l’eau,
  • Faire de la marche matinale d’une durée de 10 à 20 minutes,
  • Manger des friandises quand l’envie de boire se fait sentir,

Si la tentation de boire de l’alcool est grande, la femme enceinte est tenue d’en parler à son médecin. A son tour, celui-ci l’orientera vers un professionnel du sevrage ou un psychologue à même d’entretenir sa volonté et sa confiance en soi. A lire aussi: http://www.planetmedica.fr/se-preparer-a-laccouchement/

Pour reconnaître les premiers symptômes d’une grossesse et vous arrêter à temps de fumer ou de boire de l’alcool, consultez http://www.infos-grossesse.fr/grossesse/symptomes-grossesse.

 

Share.

About Author

Leave A Reply